08/04/2004

chapitre 51

A ces paroles, Louis de Boe fait la moue. Il dit :

J'aime moins la mort depuis que je suis dans cette clinique. Je ne tente plus rien.

Ce n'est pas ça. Je n'ai pour ma part rien tenté de la sorte. Je reste le…

Debroux bute sur les mots comme à son habitude. Ses yeux regardent une force.

Il ajoute :

le spectateur d'une douleur qui sonne faux. Elle est sans fond cette douleur, c'est incroyable comme elle est, c'est incroyable ce que je vois, tout y est. C'est faux. L'erreur vivante.

 

 

Dis-moi encore, demande Louis de Boe.

 

 

Les étoiles la nuit, la faillite des gens de la vie sous ce ciel sans étoiles, la commissure de l'étreinte des fous.

C'est joli ce que tu dis.

C'est la vérité. C'est quoi la vie sinon un doute. Rien n'est moins impossible que nous.

18:52 Écrit par cbj | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.