30/03/2004

chapitre 32

Les trois médecins rentrent alors dans un long discours clinique du cas. Ils expliquent que si jusqu'ici, Léo Paul Debroux n'a pas fait le deuil, c'est qu'il lui manque les éléments matériels et tangibles qui auraient pu rendre possible ce travail.



18:21 Écrit par cbj | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.