12/03/2004

chapitre 9

Raconter l'histoire de Léo Paul Debroux c'est quoi ? Le jeune homme se met dans l'impasse, aucune couleur ne passe, aucun courant non plus, rien ne passe. Il est mourant. Sa vie ? Il s'est étendu sur le dos, la peau fripée par les graviers, près du jardin potager. C'est la maison de sa grand-mère à la campagne. C'est tout. Elle ne tente plus rien face aux fantômes de son jardin. Elle dit de Léo Paul qu'il est très beau. C'est tout. Il est comme en vacances dans sa place de choix. C'est tout. Debroux s'est installé dans une dépression depuis deux ans. L'extinction de la vie est médicale. C'est médicalement que les événements s'éclairent. Dépression. Ce mot, c'est presque de l'eau, de l'air vicié dans le cerveau. Ce mot-là, cette chimie et ses hormones dans un circuit biologique fermé, où suffoquer est la seule espérance. Alors c'est quand même l'histoire de quelqu'un.



21:05 Écrit par cbj | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.